O Sont Les Roses Lyrics

O sont les roses Lyrics by Shurik’n :

Ou sont les roses, que je ne vois plus dans le jardin ?
Ou sont ces roses, que j’aimais tant accrocher a ma poche ?
Quelle est la cause ? Serais-je aveugle ou bien le destin les figea, closes ?

Ou sont les roses ? Ou sont les roses…

Sur les hauteurs du Golfe de Naples, mon olivier a pousse
Dominant l’azur, eleve entier dans la fierte
Des origines latines, ou tu sens chaque metre
Que le danger guette derriere le linge pendu aux fenetres
Mais un jour gris, l’orage dechainant les elements
Le bel arbre fut arrache, emporte par le vent
Humilie, les branches affaiblies
Mussolini et la misere avaient trop presse les fruits
A dix ans mon grand-pere embarqua sur un chalutier
Son pere est mort a Brooklyn, qu’aurais-tu fais a sa place ?
Huit ans apres, la frontiere est traversee sans regrets
Il peut encore se regarder dans une glace
Les debuts furent durs, sous les critiques des gens, tete baissee
Regards fuyants, comme des chiens dresses
A cette date il me relate la terre ingrate
Ou la sale habitude de lapider ceux qui etaient mats
Avec rage, a la force des bras, grace a la perseverance
Ils ont bati leur paradis en Provence
Comme germe dans mon ame cette prose
Dans les jardins, fleurirent les roses

Tu glousses, mec la-bas les gamins te detroussent
Ils te font sourire de profil avec l’ongle du pouce
Ceux qui moussent tot ou tard sont sur la touche
Coules dans du beton, les testicules dans la bouche
Je comprends ceux qui ont fui la pauvrete
Que ces gens n’etaient pas depourvus de qualites
Je m’amuse en relisant les messages typiques
Que mon grand pere m’ecrivait a grand-peine en francais phonetique
C’est cette volonte de faire que j’admire
C’est une rose aux petales de soie et de cire
J’aimais courir, me distraire dans l’allee
Emballe, a grandes enjambees, la pente devalee
Que c’etait doux de faire la sieste au frais dans le canape
Les mains impregnees d’odeur de basilic et de poisson grille
Pendant que le soleil frappait sur les murs blancs
Jusqu’au moment des croassements, vers le couchant
L’Italie fournit vingt millions d’immigres dans le monde,
Certains crierent “Immonde ! Cette vermine abonde !”
Au mois en ce temps, les fleurs etaient ecloses
Maintenant, ou sont les roses, ou sont les roses ?

J’ai beau chercher partout mais je ne les vois plus
Ont-elles disparu ? Se sont-elles vendues ?
Ont-elles grave dans leurs racines, les douloureuses plaies
Des pogroms ou par dizaines furent tuees
L’histoire se repete dans l’infamie de l’epoque
Les chasseurs sont les anciens chasses, ceci m’evoque
La sale mentalite des italiens qui ont tout oublie
“Se la jouer” plus autochtone que les vrais
On peut aimer, un pays ou l’on immigre
Mais la CNI ne change pas tes origines
Sauf, pour les traitres qui ont arroses l’Etat Civil
Afin d’oter la lettre a la fin de leur nom de famille
Concedons aussi que nous sommes mal places
Pour donner des lecons, des solutions sur l’insecurite
Qui faisait les braquages ? Qui agressait ? Qui rackettait ?
Qui vendait la drogue ? Qui violait ? Repondez
Cette hypocrisie se lit dans l’avenir de vos fils
Vous etiez voyous, eux finissent dans la police
Parfait exemple social
Preuve que la personnalite n’est pas propre au facteur racial
Changement de decor, dans l’Italie du Nord
La Ligue Lombarde vocifere de plus en plus fort
Profitant des oui-dires, clame que les enfants volent
Parce-qu’ils viennent du Sud, leur refuse l’entree des ecoles
Chaque syllabe desagreable fait de nous des coupables
Ils nous appellent sales arabes
Alors dites-moi, quoi ? Comment bascule-t-on dans le racisme ?
Quand, dans un pays, il y a deja un schisme
Et c’est pourquoi tes reactions sont si minables
Et que ton vote sur tout les plans est deplorable
Car la flamme est l’ennemie du regne vegetal
La rose est une fleur ne sera jamais animale
Notre culture est mediterraneenne
Mais je rappelle pour les cretins que celle du Maghreb est la meme
Je ne vois pas, la raison de gonfler les rangs
D’un mouvement qui nous classe comme etant des sous-Blancs
Assieds-toi a ma table, decouvre ta culture
Nettoie le jardin et vide l’ordure
Tes enfants ne pourront plus jamais dire telle chose
Ou sont les roses ? Ou sont les roses ?