Une Journ E Comme Les Autres Lyrics

Une journ e comme les autres Lyrics by Doums :

[Intro]
Mes khos, des pointures
Toujours a l’avant dans la voiture
J’ai 6 millions de raisons de perdre la mienne
Le systeme developpe trop de pieges
Les gars racistes occupent trop d’sieges

[Couplet 1 : Doum’s]
Encore une journee comme les autres
Le pilon ne m’fait plus d’effets
Toujours les memes casse-pipes, ces pederastes qui s’agitent
Et sous l’decor, ca pue la defaite et c’est tragique
Et quand ca brule, ces paros reapparaissent par magie
Ouais dehors c’est hard, evite la baston si t’es fragile
Que tu soies le king ou un sbire, bah, ca sera tragique
Et bah oui c’est Berize et ses alentours toxiques
Tu veux nous testes, tu prends des risques, c’est L’Entourage Posse
Wesh Doums, qu’est-ce tu dis ? La routine, on etudie
La ou j’vis, ca court vite derriere l’pecule pour un vecu chill
Des mecs cools s’dent-suici, pas d’sous-tise, assoupis
Pas d’Larousse, fils, d’la grosse weed
Dans le cartable, c’est vous dire
Qu’on grandit trop vite, la routine et ses paradoxes
L’ambiance devient paranormale des qu’le soir approche
Un bon spliff au lit, Katsuni frappe a ma porte
J’ai souffle la derniere bougie vu que l’espoir est a la morgue

[Pont]
Encore une journee comme les autres
Le pilon ne fait plus d’effets

[Couplet 2 : Lexa]
Encore une journee comme les autres
Le decor m’fait faire des fautes
Mais j’veux pas voir la defaite
Quand j’fais des efforts, j’sers les cotes
Sortir d’la misere mes potos, c’est c’que j’veux faire
Avoir un bel avenir en photo, ca serait mon reve
Encore une journee comme les autres, kho, on roule la verte
On fout la merde, on saoule a Pern’, des salaires de milliardaires
Faut, merde, ca sent la perte, frere, faut qu’on s’demerde
Et qu’on s’deterre avant que les portes se ferment
Wesh Lexa, qu’est-ce tu dis ? La routine, on etudie
La ou j’vis, ca court vite derriere l’pecule pour un vecu chill
Des mecs cools s’dent-suici, pas d’sous tise, assoupis
Pas d’Larousse, fils, d’la grosse weed
Dans le cartable, c’est vous dire
Qu’on grandit trop vite, marre des hypocrites
Qui s’sentent immenses sans sentiments
Qui s’vantent pour l’profit
Nan je n’ai pas c’profil de bandit grossiste
Tandis qu’les gangs, ils grandissent sans l’aide de nos sh*ts

[Outro]
Encore une journee comme les autres
Le decor m’fait faire des fautes