Ils S Branlent Tous Lyrics

Ils s branlent tous Lyrics by 75ème Session :

[Couplet 1]
Moi j’rap pendant qu’les cons dorment
Quand toi tu graff’ avec ta bonbonne
Quand j’lache des phases des fois je m’emporte
J’suis comme Ben Arfa, quand j’dois mettre la balle dans l’goal
Pour moi XXX garcon (ouais)
Crois pas que j’abandonne
Et toi pourquoi tu jactes avec ta longue gorge
Tais toi j’me dois d’abattre les wacks, demande aux branleurs
J’decouvre des claques, des classiques, temps mort
Ou comme des Clark’s des Stan Smith mais bref y’en a encore
Ah ouais gars j’attaque pas de pages
XXX ma caille je m’acharne a ces bails tabasse la night
Le mic et l’rap, crois pas j’parle pas
D’aller dans l’beuz (d’aller dans l’beuz)
Tu veux la vie boheme reuf
Moi j’veux la Citroen neuve
Pour ecraser ces sales shlags
Couz’ laisse parler j’ai pas l’time (Ouais)
Tout deballer ces phases cachees
Merde j’ai ma madrassa a rattraper
Khey tema, je m’adresse a des macabes
J’fais des degats pour tous mes gars qui levent les bras (tout l’monde)
Ouais Geneve debarque / jusqu’a ri-pas

[Refrain]
Et quand j’rap les gens parlent
Mais il s’branlent tous
Frequente pas ces grands shlags
Qu’est-ce qu’ils rendent fous
Et quand j’rap les gens parlent
Mais il s’branlent tous
Frequente pas ces grands shlags
Qu’est-ce qu’ils rendent fous

[Couplet 2]
Je ne delaisse pas mon hip-hop
XXX
Des phases fatales a beatbox
Et ca sera mon antidote
C’est c’rabza dans ton iPod
13 Sarka, laisse-le
J’blesse-le bla-bla de ton p’tit pote
Ce p’tit con ignore ce qu’on mijote
Tu pourras lui dire
Que c’est le lion de l’atlas contre l’antilope
Le peu-ra m’attire j’ecris des paragraphes que l’envie donne
Et quand j’picole c’est sur des 4×4 et non beatbox
Des fat basses XXX qui cognent
Des tas d’tass, c’est bon j’rigole
Sisi ici meme les gentils s’droguent
Pour d’la han salle et j’en picore
Ouais la maille ca XXX
b*tches je m’immisce freestyle
Avec mes Nikes sales et mon p’tit bob
Tellement d’kahba
Heureusement qu’les bails crament mes anticorps
Plus de femmes honnetes (nan)
Trop de marionnettes (han han han)
J’ai eu le pale choix d’etre ventriloque