Brigade Fant Me Lyrics

Brigade Fant me Lyrics by 75ème Session :
[Intro]
Tia$ a la prod’

[Couplet 1 : Assy]
Faut buter l’sherif
Passe moi le ter’ de cheu
Que l’on enterre ce jeu d’une facon terrible
Ouais c’est l’Ordre Du Periph squad
L’truc c’est d’rester veritable sans vouloir faire du perissable
C’est meme pas une question d’territoire
Bordel, j’entends que des “God Damn”
Je ne vise meme pas le top ten
Ou le top five, mamene tes negros sont trop fades
Mais c’est trop tard
Assy Youv Dee font les dieses
Faut decoller d’la meme si y’a d’la sueur et des coulees d’larmes, on prepare le coup d’etat
Blason grave sur le hoodie
Youv Dee t’as dit “faut le bout d’sh*t”
Ars’n va cramer la buddha
J’regne sur l’royaume comme Poutine
J’vais faire peter les decibels
Meme si parfois mes recits blessent
Attaque eclair, ca t’etourdis
On rentre en squad dans l’dio-stu
Et dans l’classement j’suis l’plus au-dessus
Toi t’es inferieur
J’entends “Assy, ouais tes couplets, forts”
5h du matin j’re-ouvre les stores
J’me souviendrais
Du sang sur les mains
6h du matin j’decouvre les corps

[Refrain]
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
(Brigade fantome)
(Brigade fantome)
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues

[Couplet 2 : Youv Dee]
A c’qui parait tu t’etais prepare
Tu t’es prepare mais t’es pas pret
En quelques annees j’ai tout appris
Dans la vie, beaucoup d’amis, peu de vrais
Il faut que You Dee les contamine
Regarde la tempete qu’on t’a mis
Dans le hoodie j’ai mis ma lean
D’apres les “on dit”, j’suis sur la lune
T’apprehende ? J’te presente mes nakamas
ODP nique sa mere le reste no le conosco tous ces gars cacas
Au pire, on les savatera
J’suis l’digne heritier de Salazar
J’crache pas du feu moi j’envoie des lazers
J’roule un ter, j’ai pas dose ma zeub donc elle me met a terre
Hey, viens sucer, mets ta tete
T’affoles pas, c’est meme pas la beta test
Tous ces rigolos voudrait peta l’geste
J’ai baise cette pute, j’lui ai dis paye ta chnek
Tout est bre-bre
Sur ma drogue j’fais l’cre-cre
Sur moi j’lai mise, sur toi j’parie pas
On leur met, on leur laissera pas d’repis
C’est que le debut, j’prefere parler peu
Au charbon tous les jours, j’prepare le repos
Une dizaine de rappeurs pour le repas
Si t’es inutile bah je n’reponds pas
Minimum 20 dans ma po-po
Rien a tre-fou de vos propos
Elle aime la poudre, la coco
Elle veut ma poutre gout choco

[Refrain]
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
(Brigade fantome)
(Brigade fantome)
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues
Brigade fantome, j’inhale tant d’drogues

[Outro : Swan]
Jete un oeil sur le cadran sur le Death Note
‘vec un gun sur le bas ventre j’ai mes braves en guise d’escorte
J’guete ses hanches, elle me sert scotch
J’debarque en jeune Swan
f*ck ton dress-code, augmente le score
Galbe comme un canif et je blesse comme
Ars’n tire pendant qu’j’tise
En sang [ ? fils ?]
Un bic survole [ mes crans d’hantise ?]
Nom d’mon gang sur l’pendentif
f*ck c’qui parait m’oppresser
J’veux gratter la thune au prefet
Arracher la plume au greffier
J’pe-ra j’sais a quoi m’adresser
Et j’disparais si y’a des pattes a graisser
Caresse le volant, ralentis on est pas presses
Sur nos tetes fusent les tarifs
Dans mon viseur la fumee s’aligne
J’vois qu’tes gars sucent et salivent
Pour un succes sali
J’le vois sur tes narines que t’es blinde de liasses
J’vais ec*mer Paris avec l’un des miens
J’ai use ma mine a esquinter l’diable
J’sais qu’le bien s’detient et que rien n’est indeniable
Parfois les phases sont gratuites
Parfois la vie est injuste (pute !)
Tu crois qu’ton esprit est injuste
On va [ l’ecart ?], tema l’ecart, les marches qu’on gravit
Atmosphere sombre sur la ville lumiere
Je danse avec les flows quand j’elabore mes sons
Mes songes s’evaporent, j’ai mes carences et mes defauts
Mais j’avance avec les fauves, f*ck la vie d’une hyene (ODP)
Declare, c’est vert
Avance en rang, sous demarche severe
Pour en arriver la, on a gravi des marches
Vas-y demarre, c’est vert !